blog

NISI VIDEO NISTA U BEOGRADU* # 3

(*”Tu n’as rien vu à Belgrade”, d’après “Hiroshima mon amour”, Alain Resnais-Marguerite Duras)

ByAtMhQCEAEQpZJ

Irrésolutions constructives

1. Ne pas écrire sur la Serbie / Ecrire sur la Serbie / Ecrire quoi SUR la Serbie ou A PARTIR de la Serbie ou AUTOUR de la Serbie ?
___1.1.Ne pas commencer un roman dont la première phrase serait : “Alors qu’il s’était interdit d’aller au mariage de son fils et qu’il avait interdit à sa femme, à ses parents, à ses beaux-parents, à ses autres enfants, à ses cousins et à tous les membres de sa famille proche de s’y rendre individuellement ou en groupe, Svetislav Djodjalepsalvjević fit livrer le jour-même de la noce plus de 100 kilos de bananes, ce qui était à la fois un geste dispendieux vu la rareté de ce fruit dans ces années-là mais surtout une marque du profond mépris dans lequel il tenait sa future belle-fille et sa parentèle qu’il plaçait ainsi, du fait de son origine étrangère, au même rang darwinien que les singes, ce que comprit aussitôt Bojan en rougissant.”
___1.2. Ne pas commencer un roman dont les deuxième, troisième, quatrième, cinquième, sixième et septième phrases seraient : “Papa est mort le même jour. Il va de soi que sa mort a été totalement occultée par celle du Maréchal-Président. Maman lui en a beaucoup voulu. Au Maréchal-Président. D’oser mourir le même jour que papa. C’est de ce jour que sa foi dans le communisme a commencé à vaciller. C’était une bonne raison.”
___1.3. Ne pas commencer un roman dont la dernière phrase serait : “Et écoutant Dragan Stojnić chanter Bila Je Tako Lijepa, il se mit à pleurer.”
2. Ne pas apprendre le serbe / Apprendre le serbe / Ne pas apprendre l’alphabet cyrillique / Apprendre l’alphabet cyrillique.
___2.1. Ne pas traduire toutes les paroles des chansons serbes ou des bribes de journaux etc. avec Google Traduction jusqu’à pourtant obtenir des phrases d’une indéniable beauté :
______2.1.1. “chemise blanche formelle” ; “bras fraîchement amputé de Satriani” ; “rien ici ne serait pas en train d’écrire” ; “je suis principalement une combinaison de permanent” ; “pathétique et cette fille de côté pour une deuxième fois” ; “un baiser dans le nom des mots” ; “ce qui reste spécifique ne sait pas quoi faire avec l’ennui” ; “si des automobilistes âgés d’entraînement et de socialisation” ; “je préfère mince, uni ou chien” ; “ils sont vraiment une paire de réputation” ; “toute personne qui est un clic instruit proportionnellement”.
3. Ne pas chercher les traces de mon grand-père / Chercher les traces de mon grand-père.
___3.1. Chercher où ? A Belgrade ? Dans les rues de Belgrade ?
___3.2. Chercher quoi ? Un nom sur une boutique ? Un nom de rue ?
___3.3. Ne pas chercher de ressemblance physique avec quiconque / Chercher les ressemblances physiques avec tout le monde : peut-être celui-ci un cousin, peut-être celui-ci un oncle, peut-être à chaque promenade dans Belgrade je croise des membres de ma famille c’est absolument huge.
___3.4. Ne pas chercher son nom sur internet / Chercher son nom sur internet.
______3.4.1. Trouver son nom sur internet ; trouver une Vineta une Danjela une Demetra un Marko un Nikola un Vinko un Milomir un Jovan qui portent le même nom.
______3.4.2. Trouver un ministre du même nom né en 1821 en Bosnie alors sous domination ottomane, devenu père d’un Velizar, lui-même devenu père d’un Petar né en 1898, qui pourrait donc être lui-même devenu père de mon grand-père né en 1925. Oui ? Non ?
_________3.4.2.1. En terminer avec la nostalgie des ministres, des diplomates, des princes, des couronnes, des révolutions…
4. Ne pas tomber dans la nostalgie titiste affligeante de l’Occidental en mal de repère depuis la chute du mur de Berlin / Tomber dans la nostalgie affligeante de l’Occidental en mal de repère depuis la chute du mur de Berlin.
___4.1. “Ich bin ein Berliner”.
___4.2. Ja sam u Beogradu.
5. Ne pas tomber dans la fascination de la guerre qu’ils ont, eux, connue, et que nous avons, nous, regardée de loin, avec la consternation légèrement condescendante qu’on accorde à des cousins un peu attardés de la part desquels il faut, malheureusement, s’attendre à tout / Tomber dans la fascination d’une génération qui a connu la guerre.
___5.1. Les ruines de l’avenue Nemanjina.
___5.2. Une inflation de 306.000.000%
___5.3. Les amis sur le front. Quelque chose de la guerre civile. Quelque chose de la haine ancestrale. Quelque chose si facile à réveiller. Partout.
6. Ne plus boire / Boire.
___6.1. Ne plus boire de rakija et/ou de bière et/ou de vin pour avoir des idées lumineuses qui disparaissent à peine aperçues.
___6.2. Boire avec un carnet à portée de main pour noter des idées lumineuses de textes.
______6.2.1. Relire les idées lumineuses écrites durant la nuit et décider de ne plus boire de rakija et/ou de bière et/ou de vin.
______6.2.2. Relire les idées lumineuses écrites durant la nuit et décider de s’arrêter au moins un verre avant le dernier.
___6.3. Continuer de boire et ne rien noter.
___6.4. Arrêter de boire une fois rentré.
7. Se balader dans Belgrade et dans les lendemains de fête en suivant la fille du clip Perspektiva du groupe S.A.R.S. / Se balader seul dans Belgrade et dans les lendemains de fête sans faire partie d’un clip.
___7.1. Mais éviter la pluie et dans le clip il ne pleut pas.
___7.2. Mais même dans le clip la fille se balade avec une bouteille de Bourbon.
___7.3. Mais même dans le clip la fille boit et fume.
___7.4. Mais même dans le clip la fille ressemble à toutes les filles qui boivent et ont fait la fête et continuent de faire la fête parce que : faire quoi d’autre, hein, au fond, faire quoi d’autre ?
8. Continuer à ne plus fumer / Refumer.
___8.1. Belgrade est un espace et un temps à part.
___8.2. Je peux me permettre à Belgrade ce que je ne me permets pas en France.
___8.3. Tout le monde fume à Belgrade.
___8.4. Je peux fumer (un peu).
___8.5. Je peux ne pas fumer.
9. Racheter du thé, du miel, des pommes de terre, des pâtes / Vivre sur la réserve de thé en réutilisant un même sachet pendant deux ou trois jours puisque quoi qu’il arrive je ne bois du thé que pour boire quelque chose de chaud qui ait un minimum de goût le matin avec du miel mais surtout qui soit chaud.
___9.1. Je n’aime pas le café je n’ai jamais aimé le café je ne bois pas de café.
___9.2. Mes menus quotidiens sont à peu près partout les mêmes avec au petit-déjeuner de l’eau chaude avec un minimum de goût et de miel, au déjeuner deux oeufs sur le plat et une tomate et du jambon ou de la viande et du pain et du beurre, et pour le dîner des pâtes ou des pommes de terre à la poêle avec de l’huile et de l’ail et ainsi chaque jour pour éviter de penser quoi manger.
___9.3. Si je rachète des oeufs par exemple aurai-je le temps de manger tous les oeufs que j’aurai achetés ou bien d’en faire cuire pour les emporter lors de mon départ dans l’hypothèse où mon avion ait du retard ainsi qu’à l’aller et qu’une fois encore je doive passer la nuit à Rome au Hilton qui ne sert plus à dîner à partir d’une certaine heure et me nourrir seul en attendant le vol suivant ; ou bien laisserai-je les oeufs dans le frigidaire au risque d’intoxiquer le prochain occupant de l’appartement comme j’ai manqué l’être le premier soir en voulant faire frire les quatre oeufs qui restaient dans le frigidaire et qui brisés sur le rebord de la poêle ont dégagé une substance verdâtre et une odeur pestilentielle m’obligeant à me rabattre sur une boîte de tomates pelées ?
___9.4. Remporter les oeufs dans ma valise ?
10. M’acheter une veste et/ou une chemise et/ou un pantalon et/ou une écharpe comme à chaque séjour à l’étranger (mais est-ce l’étranger si c’est le territoire de mon grand-père) qui, une fois porté en France, est, en soi, un parfum de l’étranger (mais est-ce l’étranger si c’est le territoire de mon grand-père) / Ne pas dépenser, penser aux prochains mois, penser aux dépenses à venir, penser que je n’ai aucune trésorerie, penser que vraiment je suis nul à mon âge et à n’importe quel âge d’en être encore là.
___10.1. Là ?
______10.1.1. C’est-à-dire partout et nulle part c’est-à-dire sans domicile fixe c’est-à-dire quasi sans dent (selon la formule briochée attribuée à notre représentant suprême).
___10.2. Ne rien acheter, rentrer avec un peu de liquidité, être raisonnable, tenir jusqu’à noël, n’avoir de souvenirs qu’en photos et en tête et en goûts.
___10.3. Ni une veste ni une chemise ni un pantalon ni une écharpe ne me feront écrire mieux quelque chose c’est-à-dire un texte.
______10.3.1. Mais le présenter mieux, oui, contrairement à la rencontre organisée à la librairie C. où j’avais dû colorier au feutre bleu marine les bords de ma chemise élimée.
______10.3.2. Parce qu’il ne suffit pas d’écrire un texte il faut ensuite le défendre.
______10.3.3. Et que se trouver inconfortable dans ses vêtements lors d’une rencontre publique est absolument paralysant.
______10.3.4. Ou à opter pour la panoplie de l’écrivain maudit et génial en loques et sale et alcoolique.
_________10.3.4.1. Non, ni sale ni en loques.
_________10.3.4.2. Non, sale, non.
____________10.3.4.2.1. La pathétique propreté du pauvre en guise d’ultime dignité.
____________10.3.4.2.2. Autrefois.
11. Faire de l’exercice physique.
___11.1. Faire de l’exercice physique pour pouvoir mettre mes vêtements d’il y a dix ans et donc éviter d’en racheter même à Belgrade et céder à la tentation consumériste.
______11.1.1. C’est inutile, j’arrive encore à les porter, même ceux d’il y a vingt-cinq ans etc.
______11.1.2. Je marche suffisamment dans Belgrade chaque jour pour éviter de faire de l’exercice sur le tapis de la chambre comme les vieux qui font du vélo sur leur terrasse ou l’amour avec du Viagra.
______11.1.3. Faire des exercices pour mon dos permettrait d’éviter de penser, d’éviter de regarder les vitrines qui sont les mêmes ici qu’en France et d’être soumis à la tentation de.
_________11.1.3.1. Quoi.
_________11.1.3.2. D’être encore visible ? Désirable ?
_________11.1.3.3. Ne nous soumets pas à la tentation et délivre-nous de tout mal.
___11.2. “No sport”, W. Churchill.
12. Céder à la tentation consumériste / Ne pas céder à la tentation consumériste / Céder à son époque pour décrire son époque.
___12.1. Acheter un tee-shirt à l’effigie de Gavrilo Princip, un drapeau serbe, une icône de saint Sava, un aimant “I love Beograd”, des cartes postales, un livre de Deleuze traduit en serbe, une médaille du temps de la monarchie, un album de Tintin et le Sceptre d’Ottokar, un disque d’Olivera Katarina.
___12.2. Car il faut rapporter des objets à offrir.
______12.2.1. A qui ?
______12.2.2. Quoi ?
______12.2.3. Il faut ?
___12.3. J’achète (Kupujem) : pour 3.019,07 dinars du jambon, du beurre, des oeufs, des cornichons, des pâtes, des pommes de terre, des bananes, de l’ail, de la bière, du pain, etc., le jeudi 4 septembre au supermarché de l’avenue du Despote Stéphane. J’achète, le vendredi 5 septembre, au supermarché de l’avenue du Despote Stéphane. Etc.
13. J’écris SUR la Serbie / Je n’écris pas SUR la Serbie / Est-ce que j’ai encore quelque chose à écrire ?